Image module

Solidarité

Paroisses Touraine Val de Vienne
Image module

« Nous, croyants, nous devons tous le reconnaître : l’amour passe en premier, ce qui ne doit jamais être mis en danger, c’est l’amour ; le plus grand danger, c’est de ne pas aimer. » Pape François, Fratelli Tutti n°92

Soirée de prière et de louange

Venez louez, chantez, prier, adorer avec la Communauté de l’Emmanuel.

1 soirée mensuelle, les lundi de 20h15 à 21h45, en général le premier lundi du mois à l’accueil Notre Dame (10 rue Gambetta à L’Ile-Bouchard). En plus de la messe dominicale, ces assemblées de prières, ouvertes à tous, constituent un lieu de fraternité et de soutien mutuel. La foi et l’élan de chacun s’en trouve réconforté, et en repartant, chacun a reçu du Seigneur la force et l’enthousiasme pour sa mission de témoignage et de soutien de ses frères.

Prochaines dates :

02 nov. (Ile Bouchard), 07 déc. (Richelieu), 04 jan. (IB), 08 fév. (IB), 08 mars (Ste Maure), 12 avr. (IB), 10 mai (IB), 07 juin (IB)

Le sacrement des malades

L’onction des malades n’est pas le sacrement des mourants : ceux-ci ont droit au “viatique”, l’onction des malades est le sacrement adapté à tous ceux qui sont atteints d’une maladie grave, à tous ceux dont la santé commence à être sérieusement atteinte par la maladie ou la vieillesse. Il peut être reçu, par exemple, à la veille d’une opération chirurgicale importante et risquée.

C’est dans l’épître de saint Jacques que l’on trouve cette consigne : « Si l’un de vous est dans la souffrance, qu’il prie ; si quelqu’un est dans la joie, qu’il chante le Seigneur. Si l’un de vous est malade, qu’il appelle ceux qui exercent dans l’Église la fonction d’Anciens : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade : le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon. » (Jc 5, 14-15).

Il ne faut surtout pas attendre le dernier moment pour demander à recevoir ce sacrement ! C’est le Christ lui-même qui vient visiter le malade et lui donner la force de son Esprit Saint, et le malade a droit à ce réconfort.

Contact : le secrétariat

Porter la communion aux malades

Porter la communion à un malade est un geste de foi et d’amour fraternel pour un frère ou une sœur incapable de se déplacer. Bien des personnes âgées ou malades ne sont plus à même de se rendre à l’église. Tout chrétien peut devenir ministre extraordinaire de la communion. Mais, porter la communion à une personne empêchée d’assister à la messe n’est jamais une affaire privée, elle engage la paroisse. C’est ainsi que l’eucharistie célébrée à l’église paroissiale se ‘diffuse’ progressivement sur tout le territoire. Merci donc de prendre contact avec le prêtre de votre paroisse à l’issue d’une messe dominicale.

Aumônerie et associations caritatives

Plusieurs groupes et équipes sont actifs sur notre secteur pour déployer la charité du Christ envers les personnes éprouvées. Dans chaque EPHAD et hopitaux, des chrétiens participent à “l’aumônerie” et organisent les visites, animations spirituelles et célébrations liturgiques. Ils est possible de rejoindre ces équipes.

Contact : le secrétariat
 

Par ailleurs, de nombreux paroissiens sont engagés dans des associations caritatives au service des plus pauvres, éprouvés, isolés : Secours Catholique, St Vincent de Paul, Emmaüs, Banque alimentaire… et autres associations locales.

Équipes Obsèques

Un domaine où le besoin de solidarité et de fraternité est particulièrement urgent : celui de l’accompagnement des familles en deuil. Quand une famille est touchée par le départ d’un proche, surtout quand les circonstances sont particulièrement douloureuses, la présence de chrétiens de la paroisse doit pouvoir se manifester. Plusieurs chrétiens remplissent ce beau service localement, en lien avec l’équipe des prêtres, les diacres, et les laïcs célébrants. Mais ces équipes demandent à être renforcées dans bien des lieux. Avec un accompagnement adapté, il est possible de rejoindre ce service.

Contact : le secrétariat